spotify
qobuz
deezer
youtube
soundcloud
facebook

  • Français
  • English
spotify
qobuz
deezer
youtube
soundcloud
facebook

[responsive-menu RM="responsive-fr"]
Accroche NoteMusiciens

Musiciens

Accroche Note _ Musiciens

LES MUSICIENS FORMANT L’ ENSEMBLE

Francoise Kubler / soprano

Françoise Kubler

A la suite de sa rencontre avec Cathy Berberian et Dorothy Dorow, elle consacre une grande partie de ses activités au répertoire contemporain et à la création.
En 1981, elle fonde l’ensemble Accroche Note avec Armand Angster.
Elle a crĂ©e des oeuvres de Franco Donatoni, Pascal Dusapin, François-Bernard Mâche, Georges Aperghis, Philipppe Manoury, Marc Monnet, Richard Barrett… et a Ă©galement chantĂ© des oeuvre de Luciano BĂ©rio, Maurice Ohana, Györgi Ligeti, Arnold Schoenberg, Igor Stravinsky. Elle se produit en soliste avec l’ensemble InterContenporain, l’Orchestre Philarmonique de Radio France, l’English Nothern Philarmonia…
Elle participe Ă  plusieurs formations de jazz.

Armand Angster / clarinettes

armand angsterSoliste dans un rĂ©pertoire qui s’Ă©tend de Mozart aux oeuvres plus rĂ©centes du XXème siècle et Ă  a la musique improvisĂ©e, il est le dĂ©dicataire de nombreuses oeuvres ( de Brian Ferneyhough, Pascal Dusapin, Georges Aperghis, Marc Monnet, Philippe Manoury…).
Il est responsable artistique de l’ensemble Accroche Note.
Pratique Ă©galement le jazz et les musiques improvisĂ©es Ă  l’occasion de projets mixtes Ă©criture/improvisation (Piccolo Canto, Carmen De Vinci, Le Cri du Narcisse).
Il enseigne la clarinette et la musique de chambre au Conservatoire de Strasbourg et Ă  l’occasion de stages.

Anne-Cécile Cuniot / flûte

cuniotFormation au CNR de Reims (Odile Renault), de Boulogne-Billancourt (Céline Nessi), et au CNSM de Paris (P.Y. Artaud et G. Alirol) avec DFS mention Très bien et cycle de perfectionnement dans les classes des solistes Christian Ivaldi, Amy Flammer, David Walter et Michel Moraguès.
Flûte solo de l’Orchestre de Chambre Pélléas, co-soliste de l’Orchestre Colonne, flûtiste des ensembles Zellig, Calliopée, TM+ et Musica Nigella.
En plus de son activitĂ© d’orchestre dans de nombreuses structures (Orchestre national d’Ile de France, Orchestre Philharmonique de Radio-France…) et d’ensembles (EIC, Musique Oblique…) elle fait de nombreux rĂ©citals de musique de chambre et en soliste dans divers festivals en France et Ă  l’étranger (“PrĂ©sences” de Radio-France, “Automne en Normandie”, de La Meije, “Pablo Casals” Ă  Prades, festival “Ultima” Ă  Oslo, Cal Performance Ă  Berkeley aux USA…).

Sandrine François / flûte

francoisSandrine François est flûtiste solo de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg et professeur au Conservatoire National de Région.
A 18 ans, elle rentre sur concours au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et de Lyon. Elle choisit Paris où elle obtient un premier prix de flûte à l’unanimité et un premier prix de musique de chambre.
Lauréate d’une bourse Lavoisier, elle passe un an à l’Oberlin Conservatory aux USA et reçoit l’Artist Diploma.
Depuis 1995, elle est titulaire du Certificat d’Aptitude de professeur de flûte et du diplôme de pédagogie du CNSM de Paris .
La même année, elle gagne le concours de flûte solo à la Philharmonie de Lorraine de Metz.
Elle est lauréate au Concours International de flûte de Bucarest et demi-finaliste du concours Rampal.
Passionnée de musique de chambre, elle joue régulièrement dans différentes formations avec des partenaires prestigieux (Pedro Ibanez, Frédéric Macarez, l’Ensemble Accroche-note…) ou en soliste avec orchestre. Très sollicitée pédagogiquement, elle est invitée à donner des master-classes notamment, en Chine, en Pologne, en Tchéquie, aux USA, en Sardaigne, en Angleterre ….

Depuis 2005, elle organise le Stage International Flutissimo.

Thomas Gautier / violon

gautierThomas Gautier commence ses études avec A.Haas et A.Galpérine au CNR de Strasbourg puis étudie à la Hochschule Hans Eisler de Berlin.
De 2000 à 2002, Thomas intègre le CNSMD de Lyon avec Boris Garlitsky puis obtient au cours de l’année 2004 un premier prix de violon mention très bien à l’unanimité, dans la classe de Christophe Poiget et Nicolas Gourbeix.
Avec le Quatuor Leonis, il est lauréat de plusieurs concours internationaux dont le Concours International de Genève 2006, le Concours International du Forum de Normandie 2005 et le Concours Européen de musique de chambre de Paris 2005.
Dès lors, il est invitĂ© Ă  l’Ă©tranger : International Chamber Music Festival de Trondheim (Norvège), Norfolk Chamber Music Festival (Etats-Unis), Tokyo, Encuentro Musical de Santander (Espagne), Festival d’Orlando (Pays-Bas), Festival Archipel de Genève, Centre Culturel de Belgrade, festival international de Linari en Toscane… mais aussi sur les plus grandes scènes françaises : le Festival Berlioz de la CĂ´te Saint-AndrĂ©, Festival de l’Epau, le Théâtre du Châtelet, salle Pleyel, le Festival EuropĂ©en Jeunes Talents de Paris, l’Arsenal de Metz…
En juin 2007 Thomas Gautier dĂ©bute une riche collaboration avec Jean- François Zygel et participe ainsi Ă  son Ă©mission « La boĂ®te Ă  musique » sur France 2, Ă  « La leçon de musique » au Théâtre du Châtelet et Ă  la mairie du 20e ainsi qu’ au « Cabaret classique » sur France Musiques.
En 2011, il obtient le CA de violon et enseigne au CRR de Strasbourg. Egalemenent membre de l’ensemble Accroche Note, il explore le rĂ©pertoire contemporain et se produit au festival Manifeste de l’IRCAM, Ă  Musica..
Depuis 2013, il occupe le poste de co-soliste Ă  l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg.

Nathanaëlle Marie / violon

mariePremier Prix de violon et de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Nathanaëlle Marie y a également poursuivi les prestigieux cycles de perfectionnement de violon-solo et de trio avec piano. Elle est lauréate du Concours International de trio de Kuhmo (Finlande).
Forte des enseignements de GĂ©rard Poulet, Alexandre Brussilovsky , Jean-Claude Pennetier et Michel Strauss, elle s’est perfectionnĂ©e au près du grand maĂ®tre Geörgy Sebök sept annĂ©es consĂ©cutives lors des masterclasses d’Ernen Suisse.
Violon-solo de plusieurs ensembles, NathanaĂ«lle Marie est membre du Trio Schubert, se produit rĂ©gulièrement comme premier violon du sextuor OPUS 62, collabore avec l’ensemble Accroche Note, groupes au sein desquels une part importante est rĂ©servĂ©e Ă  la crĂ©ation et Ă  la rencontre des compositeurs actuels.
InvitĂ©e rĂ©gulière de plusieurs festivals, elle se produit Ă  Belle Ile en mer (Plages musicales de Bangor), en VendĂ©e (Musique Ă  l’Ouest), dans l’Aveyron (Rencontres de musique de chambre du Larzac) et a notamment participĂ© aux festivals de Dinard-CĂ´te d’Emeraude, au festival BACH Ă  SĂ©oul, au festival Pont Alexandre 3 Ă  Moscou…
Sa discographie comporte entre autres les deux trios avec piano de Georges Migot -chez Musidic-Accord-, le premier Quatuor Ă  cordes de AymĂ© Kunc, paru chez Musidisc/M10, la musique de chambre pour cordes de Renaud Gagneux – chez Triton- ainsi que l’Office des naufragĂ©s d’Olivier Greiff – chez Triton.

Vincent Roth / alto

rothVincent Roth dĂ©bute l’alto avec Sabine Toutain au conservatoire du XVIIIème arrondissement de Paris. En 1990, il entre au CNSM de Paris dans la classe de Pierre-Henri Xuereb oĂą il obtient le diplĂ´me de formation supĂ©rieur avec mention très bien (1994).
Il continue ses Ă©tudes d’alto avec Vladimir Mendelssohn Ă  la Folkwanghochschule de Essen. Il y obtient le diplĂ´me de Konzertexamen (1996).
PassionnĂ© par l’enseignement, Vincent Roth intègre la formation diplĂ´mante du CNSM de Paris oĂą il obtient le Certificat d’aptitude (1998).
AttirĂ© par l’Ă©criture, il Ă©tudie l’harmonie et le contrepoint avec Bernard de CrĂ©py, Laurent Riou et il Ă©tudie la composition avec Jacopo Baboni-Schilingi.
Vincent Roth est professeur au conservatoire (CRR) de Metz. Il joue régulièrement en musique de chambre et il est notamment altiste dans les ensembles « In extremis » et Accroche Note (Strasbourg).

Laurent Camatte / alto

camatteAprès des Ă©tudes au C.N.R. de Marseille, sa ville natale, rĂ©compensĂ©es par plusieurs mĂ©dailles d’or – solfège, alto, musique de chambre, harmonie et contrepoint-, Laurent Camatte intègre le C.N.S.M de Paris oĂą il obtient ses prix d’alto (1999), dans la classe de Bruno Pasquier, et d’analyse musicale (2002), dans la classe de Michael Levinas, ainsi qu’un diplĂ´me de Formation SupĂ©rieure.
Laurent Camatte est aussi lauréat des concours internationaux d’Alto d’Epernay (1996), Jean Françaix (1998), ainsi que du Prix international Edmund Pendleton (2003).

Christophe Beau / violoncelle

beauAprès des Ă©tudes de violoncelle au CNR de Paris avec AndrĂ© Navarra, Christophe Beau entre au CNSM de Lyon avec Ivan Chiffoleau et obtient un premier prix de violoncelle avec mention. Il suit Ă©galement l’enseigement de Jean Louis Florentz en ethnomusicologie.
SelectionnĂ© par l’EuropĂ©an Mozart Fondation, il part Ă  Prague en 1993 pour suivre les masterclasses de musique de chambre dirigĂ©es par Sandor Vegh, Maurice Bourgue, Charles Rosen et Boris Pergamenschikov.
Membre de l’ensemble des Virtuoses de France, de l’ensemble Ricercata de Paris, ainsi que du quatuor Ravel, Christophe Beau se produit dans de nombreux festivals au niveau international.

Jean-Daniel Hégé / contrebasse

hegeIl étudie la contrebasse avec Marc Marder et Jean Paul Céléa au Conservatoire National Superieur de Lyon.
Il s’interesse très tĂ´t Ă  la musique improvisĂ©e ce qui l’amène Ă  travailler Ă  la fois dans des formations classiques, jazz et mĂŞme de tango.
Il participe avec l’ensemble Accroche Note Ă  la crĂ©ation de Claude Lenners “Gruppenbild mit Dame” ainsi que “Kammermusik” de Hans Werner Henze. Il est le contrebassiste du programme de musique improvisĂ©e “Le Cri du Narcisse”.

Il enseigne la contrebasse en musique classique et en musiques improvisées au Conservatoire National de Région de Strasbourg.

Wilhem Latchoumia / piano

France

Né à Lyon en 1974, Wilhem Latchoumia obtient sa Médaille d’or à l’unanimité au Conservatoire National de Région de Lyon (classe d’Anne-Marie Lamy), puis en 1999 son premier Prix à l’unanimité avec les félicitations du jury du Conservatoire National de Musique et de Danse de Lyon (classe d’Eric Heidsieck et Géry Moutier). Il termine sa formation avec Géry Moutier en classe de perfectionnement. Il a été élève de Claude Helffer et a suivi les master-classes d’Yvonne Loriod-Messiaen et Pierre-Laurent Aimard.
Il est titulaire d’une licence en musicologie.

Wilhem Latchoumia se produit régulièrement en récital, en concerto et dans le cadre de concerts de musique de chambre.
En France, il s’est produit au Musée d’Orsay et à la Cité de la Musique à Paris, à Menton, à Lyon et dans le cadre de résidences à Royaumont. Il a également été invité à jouer dans de nombreux festivals tels que les Festival international « Piano aux Jacobins » à Toulouse, « Festival Estival et Académies » d’Annecy, Festival « Musicales Internationales Guil-Durance », Festival de l’Emperi à Salon-de-Provence, Festival de Besançon, Festival de l’Orangerie à Sceaux, Festival International de Piano de La Roque d’Anthéron et le Festival « Jeunes Talents » de Metz.
A l’étranger, le public a pu l’entendre dans les festivals suivants : Festival « Retour au Pays Natal » en Martinique, Festival de Gubbio en Italie, Festival « Young Euro Classic 2002 » de Berlin, Festival Xeraciòn 2004 en Espagne, à l’Institute For Contemporary Performance de Mannes College à New York, au Beijing Modern Music Festival de 2007 en Chine, au 39e Festival Encuentros de Buenos Aires en Argentine, Ses nombreuses tournées l’ont mené au Liban, en Chine, en Turquie, en Estonie, en Biélorussie, en Pologne, et très récemment en Amérique du Sud.

Wilhem Latchoumia a jouĂ© en soliste sous la direction de Gilbert Amy (Stravinsky), Peter Csaba (Messiaen, Bartòk, Amy), Fabrice Pierre (Berg, Messiaen) avec l’Orchestre Symphonique de Rostow sous la direction d’Andrei Galanov et avec les orchestres philarmoniques de SĂ©oul et de Daejean. Il a Ă©tĂ© invitĂ© par plusieurs orchestres rĂ©gionaux tels que l’Orchestre National de Lille, avec lequel il crĂ©era le concerto pour piano et orchestre d’Anthony Girard en septembre 2010. Il se produira Ă©galement avec l’orchestre du Teatro Colon en Argentine en octobre 2010. En septembre 2011, il sera l’interprète d’une crĂ©ation autour de Daughters of the lonesome Isle de John Cage dans le cadre d’une rĂ©sidence Ă  la Fondation Royaumont.

Son goût pour la musique contemporaine l’amène à collaborer avec des compositeurs tels que Pierre Boulez, Gilbert Amy, Michael Jarrell, Jonathan Harvey, Frédéric Pattar, Frédéric Kahn, Karl Naegelen, José Manuel Lopez-Lopez et Pierre Jodlowski.

Wilhem Latchoumia collabore également avec les chorégraphes Philippe Cohen (Festival Musica à Strasbourg, au Luxembourg) et Stanislaw Wisniewski (en tournée à Lyon, en Pologne, Biélorussie, Espagne).

Lauréat de la Fondation Hewlett-Packard « Musiciens de Demain » (2004) et du 12e Concours International de Musique Contemporaine pour piano Xavier Montsalvatge (Girona, Espagne), il remporte brillamment en février 2006 le Premier Prix Mention Spéciale Blanche Selva ainsi que cinq autres prix au Concours International de Piano d’Orléans.

Wilhem Latchoumia a enregistrĂ© deux disques : « Piano & electronic sounds » rĂ©compensĂ© par un Choc du Monde de la Musique, et « Impressoes » chez Sony BMG/RCA, saluĂ© par la critique (Choc du Monde de la Musique, Diapason d’or, meilleur enregistrement pour la revue Audio Clasica [Espagne]).

Latchoumia crédit Antony Arquier

Elodie Adler/ harpe

adlerElodie Adler, harpiste, fait ses Ă©tudes au CNSM de Lyon dans la classe de Fabrice Pierre.
Elle est laurĂ©ate du concours international “Arpista Ludovico” (Espagne), du concours international de Spotorno (Italie) et du concours international Victor Salvi (Tours), ainsi que de la Fondation Cziffra, de l’UFAM et de la SACEM.
Elle s’intĂ©resse au rĂ©pertoire de la musique de chambre en formant de nombreux groupes. Depuis 2001, elle est harpiste Ă  l’ensemble Accroche Note avec lequel elle a participĂ© Ă  de nombreux projets (Festival Why Note, Festival Acanthes, Festival Musica, Festival Tachkent, …).
Depuis 2004, elle est professeur de harpe au CNR de Toulon.

Emmanuel Séjourné / percussion

sejourneIl fonde, avec le saxophoniste Philippe Geiss l’ensemble NOCO MUSIC, avec lequel il enregistre le disque Saxophones et Percussion, qui reçoit Le Grand Prix audiovisuel de l’Europe 1984 décerné par l’Académie du disque Français. A ce jour, il a crée plus d’une centaine d’œuvres de Donatoni, Dillon, Manoury, Aperghis, Fedele, Mâche, Pesson, Toeplitz, Stabler, Kerger… incluant concertos, musique de chambre et solos.
Emmanuel Séjourné se produit avec différents orchestres dont l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg avec lequel il enregistre le concerto pour marimba et orchestre de Camille Kerger. En 1996, il crée Séance de James Wood pour Soprano, Vibra-midi et le New London Chamber Choir. L’utilisation très originale du vibra-midi ouvrant ainsi de nouvelles perspectives instrumentales.
Seul ou avec l’ensemble Accroche-Note, E. Séjourné participe à de nombreux festivals :
Zurich, Archipel Genève, Ars Musica, Musica Strasbourg, Huddersfield, Ultima Oslo, Biennale Zagreb, Biennale Venise… et des concerts diffusés par Radio France, BBC, WDR, RTA, Norwegian Radio.
Il a enregistré pour les labels Montaigne, Accord, Una Corda, Musifrance Erato et pour le labbel jazz MFP Berlin. Son prochain CD qui paraîtra chez Biber Records, comporte une œuvre originale de Steve Reich « Electric Counterpoint for mallets ».

http://www.emmanuelsejourne.com/

 

 

 

 

 

Accroche Note - 6, rue des Cordonniers - F- 67000 Strasbourg